Découvrir

Survie des colonies en hiver : les couverts fleuris et les habitats naturels boisés améliorent la vitalité des abeilles mellifères

Une protéine aux propriétés antioxydantes, la vitellogénine, augmente de 30% la probabilité de survie des colonies des abeilles mellifères en hiver. La production de cette protéine de vitalité est favorisée par la qualité de l’environnement dans lequel les abeilles se préparent à l’hiver, notamment la présence de couverts fleuris implantés par les agriculteurs en automne et de ressources liées aux habitats naturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez nos publications dans les domaines de

  • l'Agriculture
  • l'Alimentation
  • l'Environnement
Voir toutes les publications

Découvrez
l’expérience complète
sur ordinateur.